Par Brent Harris, directeur de la gouvernance et des affaires internationales

Dès que nous aurons pris en compte les retours que nous avons reçus lors de notre processus de consultation internationale et répondu aux questions du projet de Charte, nous publierons prochainement la charte finale de notre Conseil de surveillance sur les politiques de contenu.

Pendant ce temps, nous constituons le groupe initial de membres, nous finalisons les critères de vérification et d’entretien et nous développons des outils et formations afin de permettre à ces membres de remplir leurs rôles.

Pour que le Conseil soit une réussite, tous les membres potentiels doivent incarner certains principes, tels que l’engagement envers le Conseil en tant qu’institution. De plus, nous recherchons des candidats qui ont de l’expérience en délibération réfléchie et collégiale en tant que contributeurs ouverts d’esprit au sein d’une équipe, qui sont qualifiés pour prendre et expliquer des décisions en fonction d’un ensemble de politiques, et qui maîtrisent les sujets relatifs aux contenus numériques et à la gouvernance, y compris la liberté d’expression, le discours civique, l’égalité, la sécurité, la confidentialité et la technologie.

Après avoir recueilli les avis au cours de ce processus de consultation, discuté avec des experts en la matière et examiné les meilleures pratiques du secteur, nous avons établi un processus en six étapes pour rechercher et sélectionner les membres du Conseil.

Recherche

La mise en place d’un Conseil à la hauteur des attentes passe par l’identification, en dehors de nos canaux habituels, d’un ensemble de candidats le plus vaste et diversifié possible. Pour ce faire, nous avons pris en compte les recommandations des participants à notre consultation internationale et engagé des consultants et des cabinets de recrutement de cadres pour nous aider dans ce processus.

De plus, nous collaborons avec le cabinet Baker McKenzie, qui nous a déjà assisté dans le cadre de notre processus de consultation publique, pour créer un portail de recommandations qui permettra à n’importe quelle personne intéressée de proposer des candidats pour les prochaines sélections.

Contrôle

Afin que le Conseil puisse exercer un jugement indépendant, les membres ne doivent pas se trouver en situation de conflits d’intérêt réels ou potentiels susceptibles de compromettre leurs décisions. Nous collaborerons avec le cabinet d’avocats Jenner & Block pour détecter tout conflit, et notamment : tout(e) ancien(ne) ou actuel(le) employé(e) de Facebook ; conjoint(e) ou partenaire d’un(e) employé(e) ; représentant(e) actuel(le) d’un gouvernement ou lobbyiste travaillant au nom d’un gouvernement ; candidat à une charge publique élective ; représentant de haut rang d’un parti politique ; ou actionnaire important de Facebook.

Entretiens

Suite à ces contrôles, nous organiserons des entretiens avec les candidats. En collaboration avec le cabinet de recrutement international de cadres Heidrick & Struggles, nous utiliserons ces entretiens pour évaluer les compétences et l’expérience des candidats en fonction d’un ensemble de critères stricts définis dans notre Guide d’évaluation du candidat. Nous continuons d’affiner ce guide grâce aux conseils d’experts.

Évaluation de la diversité

Afin que le Conseil remplisse de façon efficace ses missions au service de la large et diverse communauté Facebook, nous pensons qu’il est important que les membres du Conseil reflètent un large éventail de connaissances, de compétences, de formations, de perspectives, d’expériences et d’expertises. En plus d’avoir des membres avec des formations et expériences professionnelles différentes, le Conseil s’efforcera de garantir une grande diversité de représentations géographiques, de genre, politiques, sociales et religieuses. Nous pourrions aussi considérer des membres ayant différents degrés d’expertise en matière de plates-formes technologiques et numériques, ainsi que ceux émettant des critiques constructives à propos de la plate-forme Facebook et de ses politiques.

Dans la mesure où il est impossible d’atteindre une représentation exhaustive de cette diversité à l’échelle du Conseil, il est important que les membres puissent faire appel à d’autre experts pour les questions ayant trait au contexte local et aux normes culturelles. Nous intégrons cette possibilité dans le cadre des procédures du Conseil.

Sélection

Suite à l’évaluation de la diversité, nous proposerons à un nombre limité de candidats d’intégrer le Conseil de surveillance.

Si ces candidats acceptent le poste, ils collaboreront avec nous pour sélectionner, faire passer des entretiens et proposer petit à petit aux autres candidats les postes du Conseil restant. Tous les membres du Conseil seront formellement nommés par les membres du trust.

Orientation et apprentissage

Pour garantir que tous les membres puissent travailler efficacement au sein du Conseil, nous les inviterons à une session d’orientation et d’apprentissage.

Durant cette session, nous les préparerons à leur travail en les familiarisant aux politiques Facebook, leur développement et le processus de modération, ainsi que d’autres sujets pertinents. Cela permettra également aux membres du Conseil de comprendre leurs rôles et d’instaurer une dynamique professionnelle entre eux.

Processus continu

Notre objectif est de sélectionner et de publier dès cette année les noms des membres initiaux du Conseil. Nous répéterons ce processus pour chaque nouveau membre du Conseil jusqu’à atteindre 40 membres.

Par la suite, le Conseil jouera un rôle prépondérant dans le processus de sélection de ses membres, dans l’identification, l’évaluation et la sélection des futurs candidats qui seront également nommés formellement par le trust.

Nous restons reconnaissants de l’apport, de la perspicacité et des recommandations de chacun dans le cadre de la constitution du conseil.