Les dernières semaines ont montré que les gens veulent davantage d’informations sur le fonctionnement de Facebook et les contrôles qu’ils ont sur leurs informations. Et aujourd’hui, à F8, nous partageons quelques-unes des premières mesures que nous prenons pour mieux protéger la vie privée des gens.

Nous commençons par une fonctionnalité qui répond aux commentaires que nous avons entendus de la part des utilisateurs de Facebook, des défenseurs de la vie privée et des organismes de réglementation : tout le monde devrait avoir plus d’informations et de contrôle sur les données que Facebook reçoit des autres sites Web et applications qui utilisent nos services.

Aujourd’hui, nous annonçons des plans pour construire « Clear History » . Cette fonctionnalité vous permettra de voir les sites Web et les applications qui nous envoient des informations lorsque vous les utilisez, de supprimer ces informations de votre compte et de désactiver notre capacité à les stocker à l’avenir. Les applications et les sites Web qui utilisent des fonctions telles que le bouton J’aime ou Facebook Analytics nous envoient des informations pour améliorer leur contenu et leurs publicités. Nous utilisons également ces informations pour améliorer votre expérience sur Facebook.

Si vous effacez votre historique ou utilisez le nouveau paramètre, nous supprimerons les informations d’identification de sorte que l’historique des sites Web et des applications que vous avez utilisés ne sera pas associé à votre compte. Nous continuerons à fournir des applications et des sites Web avec des analyses agrégées – par exemple, nous pouvons créer des rapports lorsque nous recevons ces informations afin de pouvoir dire aux développeurs si leurs applications sont plus populaires auprès des hommes ou des femmes d’un certain groupe d’âge. Nous pouvons le faire sans stocker les informations associées à votre compte et, comme toujours, nous ne disons pas aux annonceurs qui vous êtes.

Il nous faudra quelques mois pour développer la fonctionnalité « Clear History ». Nous travaillerons avec des experts de la protection de la vie privée, des universitaires, des décideurs et des organismes de réglementation pour obtenir leurs commentaires sur notre approche, y compris sur la façon dont nous prévoyons supprimer les informations identifiée et les rares cas où nous avons besoin de renseignements à des fins de sécurité. Nous avons déjà commencé une série de tables rondes dans des villes du monde entier, et nous avons eu des demandes spécifiques pour des contrôles comme ceux-ci lors d’une session que nous avons tenue à notre siège il y a deux semaines. Nous sommes impatients d’en encore faire plus.

Post de Mark Zuckerberg : https://www.facebook.com/zuck/posts/10104899855107881