Par Erin Egan, VP and Chief Privacy Officer, Policy and Ashlie Beringer, VP and Deputy General Counsel

Au cours des dernières semaines, nous avons annoncé plusieurs mesures pour donner aux gens plus de contrôle sur leur vie privée et expliquer comment nous utilisons les données. Aujourd’hui, nous introduisons de nouvelles expériences de protection de la vie privée pour tous sur Facebook dans le cadre du Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD) de l’UE, y compris les mises à jour de nos conditions d’utilisation et de notre politique en matière de données. Tout le monde, peu importe le lieu de résidence, sera invité à prendre connaissance d’informations importantes sur la façon dont Facebook utilise les données, et à faire des choix en matière de protection de la vie privée sur Facebook. Nous commencerons par déployer ces choix en Europe cette semaine.

Nous demandons à nos utilisateurs d’examiner la façon dont nous utilisons les données

Dès que le RGPD a été finalisé, nous avons réalisé qu’il s’agissait d’une opportunité pour investir encore plus dans la protection de la vie privée. Nous souhaitons non seulement nous conformer à la loi, mais également aller au-delà de nos obligations pour créer des expériences nouvelles et améliorées pour tous en matière de protection de la vie privée sur Facebook. Nous avons réuni des centaines d’employés au sein des équipes produit, ingénierie, juridique, affaires publiques, design et recherche. Nous avons également sollicité les avis de personnes extérieures à Facebook ayant des points de vue différents sur la protection de la vie privée, y compris des utilisateurs de nos services, des organismes de régulation et des membres du gouvernement, des experts en protection de la vie privée et des designers.

Nous demanderons à tout le monde sur Facebook de faire des choix sur les points suivants :

  • Publicités fondées sur les données de partenaires publicitaires. Les publicités sur Facebook sont plus pertinentes lorsque nous utilisons des données provenant de partenaires publicitaires, tels que les sites Web et les applications qui utilisent des outils sociaux comme notre bouton J’aime. Nous demanderons aux gens d’examiner les informations sur ce type de publicités et de choisir s’ils souhaitent ou non que nous utilisions les données fournies par nos partenaires pour leur montrer des publicités.

  • Informations dans le profil. Si vous avez choisi de partager des informations politiques, religieuses et relationnelles sur votre profil, nous vous demanderons de choisir si vous souhaitez continuer à partager et nous laisser utiliser ces informations. Que vous choisissiez de partager ou non ces champs de profil, les annonceurs ne pourront pas les utiliser pour cibler les publicités. Comme toujours, l’inclusion de ces informations dans votre profil est totalement facultative. Nous faisons en sorte qu’il soit plus facile pour les gens de supprimer ces informations s’ils ne souhaitent plus les partager.

  • Permettre la technologie de reconnaissance faciale. Nos fonctions de reconnaissance faciale aident à protéger votre vie privée et à améliorer votre expérience, par exemple en détectant quand d’autres personnes pourraient essayer d’utiliser votre image comme image de profil et en nous permettant de suggérer des amis que vous pourriez vouloir identifier sur des photos ou des vidéos. Nous offrons des produits utilisant la reconnaissance faciale dans la plupart des pays du monde depuis plus de six ans. Dans le cadre de cette mise à jour, nous offrons à présent aux citoyens de l’UE et du Canada le choix d’activer la reconnaissance faciale. L’utilisation de la reconnaissance faciale est entièrement facultative pour toute personne sur Facebook.

Nous demanderons également aux gens d’accepter nos conditions d’utilisation du service et notre politique de données mises à jour, dans lesquelles nous avons fourni plus de détails en réponse aux questions sur le fonctionnement de nos services. Nous ne demandons pas de nouveaux droits pour collecter, utiliser ou partager vos données sur Facebook, et nous réaffirmons notre engagement à ne pas vendre des données vous concernant à des annonceurs ou à d’autres partenaires. Bien que la substance de notre politique en matière de données soit la même partout dans le monde, les personnes se trouvant dans l’UE verront s’afficher des détails spécifiques qui ne concernent que les personnes qui y résident, comme la manière de contacter notre délégué à la protection des données dans le cadre du RGPD. Nous voulons qu’il soit clair qu’il n’y a aucune différence dans les contrôles et les protections que nous offrons aux gens à travers le monde.

Les personnes situées dans l’UE commenceront à voir ces demandes d’examen cette semaine, afin de s’assurer qu’ils ont effectué leurs choix avant l’entrée en vigueur du RGPD le 25 mai. Dans le cadre de notre approche par étapes, nous interrogerons les utilisateurs situés ailleurs dans le monde sur leurs choix un peu plus tard, et présenterons l’information de la façon la plus pertinente pour d’autres régions.

Nous introduisons de meilleurs outils pour accéder à, supprimer et télécharger vos données personnelles

Les nouvelles fonctionnalités Paramètres et Raccourcis de Confidentialité que nous avons annoncées le mois dernier ont été construites avec le RGPD à l’esprit, et les gens commenceront à les voir cette semaine. Nos outils, récemment élargis, pour accéder à vos informations permettront aux gens de voir leurs données, de les supprimer, de les télécharger et de les exporter facilement. Ces outils sont disponibles dans le monde entier, bien que nous les ayons également conçus pour respecter le RGPD. Nous avons également mis à jour sur mobile notre Journal d’activités avec l’historique personnel, pour permettre aux gens de voir plus facilement les informations qu’ils ont partagées avec Facebook à partir de leur appareil mobile.

Nous mettons en place des fonctionnalités spécifiques pour les jeunes

Le RGPD reconnaît l’importance d’offrir des protections et des expériences spéciales aux adolescents. Nous avons intégré de nombreuses protections dans Facebook, spécifiques à tous les adolescents, quel que soit l’endroit où ils se trouvent. Par exemple, des options d’audience par défaut pour les messages qui n’incluent pas « public », ou encore, des catégories de publicité pour les adolescents plus limitées. Nous désactivons également la reconnaissance faciale pour toute personne âgée de moins de 18 ans et nous limitons le nombre de personnes qui peuvent voir ou rechercher des informations spécifiques que les adolescents ont partagées, comme la ville natale ou l’anniversaire de naissance. Plus tard cette année, nous présenterons un nouveau centre de ressources en ligne global conçu spécifiquement pour les adolescents, et conduirons des actions de pédagogie pour répondre à leurs questions les plus courantes en matière de protection de la vie privée.

Dans le cadre du RGPD, les personnes âgées de 13 à 15 ans dans certains pays de l’UE ont besoin de l’autorisation d’un parent ou d’un tuteur pour autoriser certaines fonctionnalités sur Facebook , telles que voir des publicités fondées sur les données de partenaires publicitaires, et l’inclusion dans votre profil d’opinions religieuses , politiques ou de la rubrique « Intéressé(s) par » sur votre profil. Ces adolescents verront une version moins personnalisée de Facebook avec un partage restreint et des publicités moins pertinentes jusqu’à ce qu’ils obtiennent la permission d’un parent ou d’un tuteur d’utiliser tous les aspects de Facebook. Même lorsque la loi ne l’exige pas, nous demanderons à chaque adolescent s’il souhaite voir des annonces fondées sur les données des partenaires , et inclure des données personnelles dans son profil.

Au-delà des annonces d’aujourd’hui, nous continuerons de nous améliorer. Nous sommes engagés à faire en sorte que les gens comprennent comment nous utilisons leurs données personnelles et comment ils peuvent les contrôler.


Télécharger les visuels