Par Naomi Gleit, vice-présidente de la gestion des produits et Chris Daniels, vice-président d’Internet.org

En période de crise, les gens se tournent vers Facebook pour savoir ce qui se passe, faire part de leur expérience et offrir leur aide.

Ces derniers mois, Ebola a directement touché les populations de plusieurs pays en Afrique de l’Ouest. Selon l’Organisation mondiale de la santé, on compte plus de 13 000 cas de cette maladie mortelle dans le monde.

Nous annonçons aujourd’hui le lancement de trois initiatives qui, nous l’espérons, aideront à lutter contre le virus Ebola :

  • Faire un don facilement : une fonctionnalité permettant de sensibiliser les gens et de lever des fonds pour l’ONG américaine International Medical Corps, la Fédération internationale des sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant Rouge et Save the Children.
  • Éducation sanitaire : une initiative en collaboration avec l’UNICEF permettant de diffuser sur Facebook des informations sur les symptômes et le traitement du virus Ebola aux populations des régions concernées.
  • Services d’urgence voix et données : une initiative en collaboration avec NetHope visant à fournir des moyens de communication vitaux au personnel médical et humanitaire en Guinée, au Liberia et en Sierra Leone.

Faire un don facilement :
les organisations impliquées dans la lutte contre le virus Ebola utilisent Facebook pour lever des fonds.

Nous souhaitons amplifier ces appels à l’action et aider les organisations à sensibiliser le public au problème et à communiquer directement avec lui dans le monde entier. Au cours de la semaine prochaine, les utilisateurs de Facebook verront un message en haut de leur fil d’actualité avec une option permettant de faire un don à trois différentes ONG présentes sur le terrain en Afrique de l’Ouest : International Medical Corps, la Croix rouge et Save the Children.

megaphone-in-nexus51

Pour ce faire, nous utilisons la fonctionnalité Faire un don, grâce à laquelle les utilisateurs peuvent faire directement un don à l’une de ces trois organisations. S’ils le souhaitent, ils peuvent également faire savoir qu’ils ont fait un don sur Facebook.

organizations-in-nexus5

Tous les fonds récoltés seront directement versés aux organisations caritatives travaillant sur le terrain. Veuillez consulter la page facebook.com/fightebola pour en savoir plus.

Éducation sanitaire :
la diffusion d’informations de santé publique précises est essentielle pour enrayer la propagation du virus.

Nous collaborons avec l’UNICEF pour informer les populations concernées sur les symptômes et le traitement d’Ebola. Ces messages UNICEF, qui apparaissent dans le fil d’actualité dans la langue locale appropriée, traitent de la détection, de la prévention et du traitement d’Ebola.

unicef-message1

Services d’urgence voix et données :
la communication et l’accès aux informations sont essentiels aux personnes qui luttent contre Ebola sur le terrain, mais dans de nombreuses régions les infrastructures, notamment téléphoniques, sont insuffisantes.

En collaboration avec NetHope, un consortium de 41 grandes ONG internationales, nous offrons 100 terminaux de communication mobile par satellite pour équiper le personnel médical et humanitaire dans les régions isolées de Guinée, du Liberia et de Sierra Leone, et leur fournir les services de voix et de données dont ils ont urgemment besoin. Ces terminaux, appelés dispositifs d’accès au réseau mondial de communications à large bande, communiquent par satellite et fournissent des services de téléphonie mobile à haut débit.

NetHope fournira ces terminaux principalement dans les zones où les infrastructures de télécommunication sont insuffisantes voire inexistantes, afin d’aider le personnel médical et humanitaire dans leurs efforts de recherche de contacts, de communication, de gestion des cas et de mobilisation de la communauté. Les organisations d’intervention estiment que pour chaque patient, au moins dix personnes fourniront des services de soins, de recherche de contacts et autres services pouvant nécessiter des télécommunications, et les besoins se font particulièrement sentir dans les zones rurales où l’infrastructure est insuffisante et le nombre de cas élevé.

Si elle n’est pas contrôlée, l’épidémie d’Ebola pourrait devenir une crise sanitaire mondiale à long terme. Avec nos partenaires, nous espérons qu’en offrant aux gens les outils dont ils ont besoin, nous pourrons tous lutter contre cette maladie.